la sortie longue, photo d'un marathon en cours
Santé, Sport

La sortie longue : guide pratique pour les débutants

Séance clé des programmes d’entraînements, la sortie longue est importante quand vous vous préparez pour une course, qu’il s’agisse d’un 15km, d’un semi-marathon ou d’un marathon.

Elle correspond à une sortie d’une durée équivalente ou supérieure à 1h10 environ de course à pied. Cependant, en tant que débutant, on ne sait pas forcement comment l’aborder : combien de temps faut-il courir ? Combien de kilomètres ? Quand ? Combien de fois par semaine ?

Pourquoi une sortie longue ?

une sortie longue, photo d'une marathonienne

Pour vous qui débutez, il ne faut pas se dire que la sortie longue est une question de kilomètres. Un coureur entrainé ne va pas en effet courir la même distance qu’un coureur débutant pour une même durée. Il faut vous fixer une durée de course, et adopter une allure qui vous permettra de tenir cette durée.

 

En plus d’améliorer le mental et la confiance et la confiance en soi, la sortie longue permet de :

  • Progresser en endurance et améliorer les capacités aérobies du coureur
  • Améliorer l’utilisation de l’énergie et notamment des graisses par le corps
  • Améliorer la résistance à la fatigue musculaire de son corps

Sortie longue : comment l’aborder ?

sortie longue, photo d'un coureur affro américain sur une route

En tant que débutant, il est clair que vous ne pourrez pas courir un marathon en un mois. Un marathon se prépare, et la préparation commence par la programmation d‘une sortie longue par semaine. Privilégiez le week-end pour caler ces séances.

Pour la préparer au mieux :

  • Préparez votre mental : vous devez être prêt à courir pendant une durée assez longue
  • Préparez votre parcours : tentez d’évaluer la distance, si vous n’êtes pas sûr, faites des boucles (assez longues pour éviter la monotonie).
  • Prenez un bon petit-déjeuner deux heures au moins avant votre sortie.
  • Préparez vos encas : pour éviter les coups de fatigue, les fringales et la déshydratation (prenez par exemple une gourde avec vous ou programmer un parcours sur lequel vous pourrez laisser une bouteille ou bien sur lequel il y a une fontaine d’eau potable)

Et si vous vous ennuyez, courrez en couple, en famille ou entre amis. Sinon, il y a la musique.

Une durée adaptée à vos objectifs et votre emploi du temps

sortie longue, photo d'un coureur de nuit et de dos

Votre programme doit être adaptée en fonction de vos objectifs, la préparation est différente pour un 15km et un marathon. Il est inutile de faire une sortie longue de 2 heures pour courir un 10 kilomètres. Le piège pour un débutant est aussi de vouloir courir la distance de la course à l’entrainement. Courir 42 km à l’entrainement est contre-productif : fatigue, risque de blessures… Privilégiez la qualité de vos séances à la quantité.

Augmentez par pallier la durée de votre sortie, 10 à 15 minutes d’une séance à l’autre par exemple. Pour varier les sorties longues, vous pouvez aussi répartir votre sortie longue sur deux jours, en courant 1 heure le soir et 1 heure le lendemain matin.

 

Vous pouvez consulter l’article « 6 conseils pour un runner débutant »

Mais aussi lire « Les tracas engendrés par la course à pied »

Et vous informer sur « La récupération après l’effort« 

Jeune femme qui court dans la rue
Santé, Sport

La course à pied à jeun qu’est ce que c’est ?

La course à pied à jeun est pratiquée par de nombreux sportifs pour ces bénéfices. Cependant elle peut faire peur aux non-initiés. En quoi ça consiste ? Quels sont ses bienfaits ?

En quoi ça consiste ?

Il s’agit tout simplement de courir le matin après s’être levé sans avoir mangé. Le dernier repas que vous avez ingéré date de la veille au soir et l’organisme a eu tout le temps nécessaire pour assimiler, digérer et absorber ce repas. Les réserves de l’organisme sont donc plus basses qu’en fin de journée, mais ne sont pas épuisées non plus.

Courir à jeun oblige votre corps à aller puiser dans les réserves de l’organisme pour tenir l’effort.

Courir à jeun, une solution pour mincir ?Pommes rouges avec un ruban pour mesurer les mensurations

Il ne faut pas se faire de fausses idées. Cette pratique permet certes de brûler plus de gras et de sucre, mais dans la journée l’organisme reconstitue ses réserves dès que l’on mange afin de pouvoir fonctionner normalement. Pour mincir, il faudrait que l’organisme n’ait pas le temps de reconstituer ses réserves de graisses et de sucre (donc manger peu) et enchaîner les séances d’entrainement à jeun… Difficilement concevable.

Mais lors quels sont ses bienfaits ?

Femme qui s'entraîne dans une salle de sportCourir à jeun vous permet d’entraîner votre physique…

Elle permet d’entraîner votre corps à réaliser un effort en allant puiser dans ses stocks pour alimenter en énergie vos muscles.

Un effort similaire à celui que vous produisez lors d’une fin de course. En courant à jeun, votre corps va s’habituer à travailler en puisant dans vos réserves et fournir des performances optimales quand vous êtes en fin de parcours.

… Et votre mental !

Votre corps sort du repos et vous le sollicitez directement pour réaliser un effort physique, ce qui va réclamer motivation et force mentale.

En plus, quoi de mieux de commencer la journée par une activité sportive et de profiter aussi de tous les plaisirs de l’après run : la satisfaction après votre séance, une douche, un bon petit-déjeuner, et l’esprit frais et le corps parfaitement réveillé pour commencer votre journée.

coureuse qui lève les bras vers le ciel

Pour ceux qui veulent essayer

  • Hydratez-vous avant la séance, notamment dès votre réveil.
  • Échauffez-vous avant de partir pour sortir de la période de repos.
  • Emportez avec vous un encas, pour éviter de vous sentir mal vu que votre corps n’est pas habitué.
  • Pendant la séance ne forcez pas ! Si vous ne vous sentez pas bien, marchez pour récupérer et manger. Privilégiez peut-être les petites séances au début pour habituer votre corps et augmentez au fur et à mesure la durée de vos entraînements.
  • Mangez après la séance, en vous préparant un bon petit-déjeuner pour favoriser la récupération de votre organisme.

 

 

Santé, Sport

Pourquoi aller nager ?

En piscine, dans un lac ou à la mer, la natation est un des meilleurs sports !

  1. Faire du sport

Nager, c’est pratiquer un sport complet sans certains inconvénients : moins de courbatures, pas de transpiration, pas forcément besoin d’accessoires, les articulations sont déchargées du poids du corps et pas besoin d’une charge supplémentaire de poids car l’eau est une résistance.

natation Natural Nutrition Sports

La natation permet surtout d’améliorer son cardio et de se muscler en douceur, sans traumatiser son corps. L’ensemble du corps va être travaillé : jambes, bras, dos… C’est le sport idéal pour développer son endurance et avoir des meilleures capacités cardiovasculaires et respiratoires.

Nager, c’est dépenser beaucoup de calories, améliorer son métabolisme, son tonus musculaire et développer la mobilité de ses articulations.

Et de nombreux bienfaits pour sa santé :

  • Baisse de la fréquence cardiaque au repos
  • Baisse de la tension artérielle
  • Amélioration de la circulation
  1. Se dépenser

Pour tous ceux qui vivent à 100 à l’heure, terminez ou commencez la journée en beauté ! La natation permet d’évacuer tout le stress et les problèmes du quotidien et d’y investir toute son énergie. Autre avantage, après une séance vous êtes totalement détendu et cela peut favoriser une bonne nuit de sommeil.

  1. Prendre soin de soi…

Il est parfois difficile de prendre un moment pour soi dans la semaine car tout s’enchaîne très vite. Nager permet de faire une pause, de se changer les idées, lâcher prise, réfléchir, faire le point sur sa journée et relativiser.

En plus de ça, la natation est adaptée à tout âge, aux personnes qui ont certaines douleurs et qui ne peuvent pas faire d’autres sports. En effet elle permet de soulager certains maux dont le mal de dos. Elle apaise et décontracte.

La natation est également idéale pour affiner et tonifier la silhouette, de quoi se motiver !

  1. … Dans une ambiance sympa

C’est surtout l’occasion de rencontrer beaucoup de monde, dans une atmosphère détendue. N’hésitez pas à demander des conseils à certains nageurs certifiés.

  1. Possibilité de bronzer

Si vous avez l’occasion de nager à l’extérieur : parce que oui dans l’eau, les rayons du soleil se réfléchissent, alors certes il peut y avoir des traces de bronzage mais c’est déjà un bon début !

 

 

Notre petit conseil :

  • N’oubliez pas le bonnet (il est obligatoire dans certaines piscines) et trouvez les lunettes qui vous conviennent.
  • Essayez de varier les nages avec, par exemple, un aller en brasse et un retour en crawl pour ne pas vous fatiguer trop vite. Vous pouvez également utiliser des accessoires pour travailler d’avantage certaines parties du corps : planches, palmes…
  • N’oubliez pas votre bouteille d’eau au bord de la piscine car même si on reste dans l’eau, il est primordial de s’hydrater régulièrement !
  • N’hésitez pas à faire quelques petites pauses si vous êtes essoufflé, le but étant de se faire plaisir.
  • Essayez d’y aller au moins une fois par semaine, pas trop loin de chez vous, accompagné de préférence, pour se motiver. Vous pouvez faire des séances de 30 min à 1h. Fixez vous un jour dans la semaine pour vous discipliner.

La natation est un sport très encourageant car on remarque vite les progrès, alors lancez vous !

Nutrition, Santé

6 raisons sportives de prendre des compléments alimentaires

Certaines personnes sont méfiantes, ont des idées préconçues ou n’osent pas consommer des compléments alimentaires. C’est souvent dû à la désinformation ou au manque d’information sur ce type de produit.

Pourtant ils peuvent être d’une grande aide à la pratique d’une activité sportive.

1. Favoriser une meilleure récupération

Le sport intensif peut causer des douleurs articulaires et musculaires et peuvent causer des courbatures.

siliceDans ces situations vous pouvez prendre du gel à base de silicium organique que vous appliquez directement sur la peau. Il est possible aussi de prendre les gélules régulièrement. Ils vont vous décontracter et détendre les muscles. Le gel peut aussi être utilisé avant un entraînement pour chauffer le corps. La spiruline peut aussi vous permettre d’avoir une meilleure endurance.

2. Éviter les carences alimentaires 

Il est difficile de faire des plats quotidiennement parfait sur tous les points nutritionnels, certains compléments peuvent donner un petit coup de pouce.

Bien manger pour soi et pour son corps c’est possible!

poudre de protéineVous pouvez notamment utiliser de la poudre de protéines dans diverses recettes sucrées et salés: milkshake, smoothie, cake, gâteau, pancake, crêpes… Notre poudre a un goût neutre et permet d’être mélangée avec toutes sortes d’ingrédients. Elles participent à la construction musculaire.

La spiruline va également apporter énormément de bénéfices par rapport à une alimentation classique.

Green smoothieCertains sportifs utilisent aussi souvent de la poudre de feuilles de Moringa. C’est un superaliment issu de la médecine ayurvédique indienne. Elle est d’une grande richesse nutritionnelle: calcium, potassium, vitamine C et A et fer. La feuille de l’arbre est bien plus protéinée qu’un morceau de viande. Elle va permettre au sportif d’être en forme et de l’intégrer facilement dans son régime alimentaire. La poudre de Moringa peut être utilisée dans les soupes, salades et smoothies. Son goût est assez fort mais on s’y habitue!

Pour tout savoir sur le Moringa: http://www.moringa-sante.fr/

3. Réduire la fatigue et augmenter l’énergie

Lorsqu’on pratique beaucoup de sport, la fatigue se fait ressentir rapidement et il est difficile d’enchaîner entraînements et compétitions.

En consommant certains compléments alimentaires vous pouvez permettre à votre corps de reprendre de l’énergie et réduire la fatigue: la papaye fermentée, la spiruline ou encore le coenzyme Q10 ont des vertus énergétiques.

4. Lutter contre les troubles digestifs liés au sport

maux de ventreDe nombreux sports perturbent le système digestif et peuvent affecter les performances sportives: Crampes, brûlures, nausée voire vomissement dans ce cas les compléments alimentaires à base de ferments lactiques sont idéales.

5. Renforcer le système immunitaire

La vitamine C contribue à maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire pendant et après un exercice physique intense.

A retrouver dans la papaye fermentée, le Q10 et les ferments lactiques. Ces derniers vont permettre d’avoir une flore intestinale plus équilibrée pour de meilleures défenses immunitaires.

6. Préserver son capital articulaire

La pratique sportive peut causer des douleurs articulaires ou musculaires ou encore des courbatures.

Nous vous conseillons de prendre silicium: va contribuer au maintien d’une ossature normale et à la formation normale des tissus conjonctifs (cartilages, tissus osseux, tendineux et vasculaires). L’acide hyaluronique fera parfaitement l’affaire également d compléments alimentaires.e façon indépendant ou en complément du silicium.

Maintenant vous avez toutes les clefs en main, à vous de jouer!