les tracas de la course à pied
Santé, Sport

Les tracas engendrés par la course à pied

Nous avions découvert dans l’article « Pourquoi courir ? » les bienfaits de la course à pied. Mais si la pratique de ce sport vous apporte de réels bénéfices, il faut aussi parler des tracas qu’elle peut vous causer, notamment quand celui-ci est pratiqué de façon régulière, voire intensive.  Pour pallier ce type de problèmes, il faut savoir les anticiper.

La course à pied peut provoquer certaines douleurs

Courbatures et points de côté seront au rendez-vous durant vos premiers entraînements. Privilégiez au tout début des sorties courtes, environ de 15 à 30 minutes en alternant marche et course. Vous pourrez augmenter par la suite la durée de votre séance.

Prenez soin de vos articulations ! illustration d'un genoux qui est fragilisé

Courir peut engendrer des traumatismes pour vos articulations, votre dos et vos tendons. Vous pouvez faire attention au choix de vos chaussures comme nous l’avons mentionné dans l’article qui évoque les 6 conseils pour runners débutants.

En effet, nous avons un type de foulée différent les uns des autres et le choix des chaussures est primordial pour prévenir les douleurs articulaires. Pensez aussi à faire des étirements adaptés pour les jambes et les pieds.

Préférez les sentiers en forêt ou les pistes en stabilisé dans les stades pour vos entraînements plutôt que le bitume qui va renforcer ces traumatismes.

Pour pouvoir anticiper ces petits tracas, nous vous orientons vers le silicium en gélules ou en gel, qui va contribuer à protéger votre capital articulaire (cartilages, tissus osseux, tendineux et vasculaires) soit par une action ciblée, soit par une action en profondeur. Ils peuvent être couplés à l’acide hyaluronique qui va jouer un rôle d’amortisseur de choc pour les articulations et de lubrifiant.

Prenez soin de votre microbiote intestinal !

En effet, beaucoup de sportifs se plaignent de désagréments au niveau digestif, ce qui peut nuire à leurs performances. Un système digestif sain permet d’améliorer l’assimilation et la digestion des nutriments ingérés.

Adopter une alimentation saine, riche en ferments lactiques, aide les sportifs à contrer les troubles digestifs, notamment la porosité de la muqueuse intestinale.

Utilisé de façon ponctuelle ou en programme de fond, les ferments lactiques vont agir au niveau de la synthèse de vitamines, l’absorption du calcium, du fer et du magnésium. Ils vont aussi venir diminuer l’inflammation du tube digestif.

Courir peut rendre dépendant et engendrer du stress !

La course à pied peut rendre accro avec la sécrétion d’endorphine et les effets sur le poids. A haut niveau, les praticiens de santé mettent en garde les femmes contre les risques d’ostéoporose et d’aménohrrée.

Peur de perdre, de l’échec, peur de se blesser…Les raisons sont nombreuses, pour les sportifs qui cherchent à atteindre un certain niveau de performances, d’être stressé, notamment à l’approche d’une compétition.

La Rhodiola Rosea, est une excellente alternative qui va venir aider l’organisme à gérer les situations de stress physique et psychique (concentration, mémoire, réactivité). Associée à du magnésium, elle va faciliter la récupération du sportif.

femme sur une poste d'athlétisme qui est énervée

Laisser un commentaire