Santé

Les articulations du sportif

Entraînements assidus, mouvements répétitifs, traumatismes : la pratique sportive peut, à terme, fragiliser le capital osseux et articulaire des sportifs et causer des contre-performances. Prendre soin de ses articulations, à titre préventif ou curatif, est indispensable chez le sportif qui veut continuer encore longtemps la pratique de son sport. Si les échauffements, étirements, massages font partie d’une bonne hygiène de vie sportive, l’alimentation et la supplémentation nutritionnelle (phytothérapie) en constituent le pilier.

La nature au chevet des articulations fragilisées

  • Silicium

C’est l’un des principaux minéraux du corps humain qui en contient 6 à 8 grammes. Il est présent dans tous les tissus de soutien de l’organisme (tissus conjonctifs, os, cartilages, tendons, muscles), dans la peau et les phanères (cheveux et ongles). Il est indispensable à la croissance cellulaire et à la trophicité des tissus ; nécessaire à la biosynthèse du collagène, de l’élastine et de l’acide hyaluronique. Il possède des propriétés analgésiques, réparatrices et ostéo-protectrices.

Pour compenser la perte naturelle en silicium liée à l’âge et la faible disponibilité du silicium présent dans les aliments, une supplémentation est bénéfique. Il existe plusieurs façons de profiter des bienfaits du silicium : en gélules, à boire ou en application cutanée, pour un effet apaisant sur les muscles et les articulations. Le silicium présent dans les compléments alimentaires peut être d’origine végétale (bambou, prêle, ortie…), minérale ou organique.

  • Chondroïtine et Glucosamine

Le sulfate de chondroïtine est naturellement présent dans le tissu conjonctif. C’est un constituant essentiel de la substance osseuse et cartilagineuse. Le principal intérêt du sulfate de chondroïtine est d’augmenter les mécanismes de défense et de reconstruction du cartilage articulaire. Sa fonction est de maintenir la pression osmotique, en absorbant l’eau, et d’aider à hydrater le cartilage. Il sert d’agent chondroprotecteur en protégeant le cartilage contre les réactions enzymatiques et contre les dommages dus aux radicaux libres.

La glucosamine est fabriquée par l’organisme à partir du glucose et de la glutamine, un acide aminé. La glucosamine joue un rôle crucial dans le maintien de l’intégrité du cartilage des articulations. Lorsque le processus de fabrication de la glucosamine se dérègle, les cartilages se mettent à dégénérer et l’arthrose s’installe.

L’association glucosamine-chondroïtine est la pièce maîtresse du traitement nutritionnel de l’arthrose. Dans les compléments alimentaires, ces deux substances sont issues du monde marin : carapaces de crustacés, encornets…

  • Acide Hyaluronique (AH)

acide_hyaluronique_micro1

Naturellement présent dans l’organisme, l’AH est un composant du liquide synovial qui sert, dans les articulations, à lubrifier le cartilage et les tendons, tout en amortissant les chocs. L’AH aide à protéger les articulations, en augmentant la viscosité du liquide synovial et en rendant le cartilage plus élastique. La quantité native d’AH décline avec l’âge. Pour retrouver une meilleure visco-élasticité du liquide synovial et donc limiter les risques d’arthrose prématurée, des professionnels de santé pratiquent des injections d’AH. Il existe aussi d’autres méthodes, non invasives, comme la supplémentation en Acide Hyaluronique (phytothérapie). Dans les compléments alimentaires, l’AH peut être d’origine animale (crêtes de coq) ou biofermentaire. Pour s’assurer d’avoir le bon produit, il faut veiller au respect de deux critères essentiels :

– Le poids moléculaire de l’AH qui détermine sa vitesse et sa facilité d’assimilation. Un bas poids moléculaire est rapidement assimilé et rapidement dégradé (il reste peu de temps dans l’organisme) ; un haut poids moléculaire est peu assimilable (nécessité de fractionner la molécule pour l’assimiler). L’idéal est donc de choisir un poids moléculaire intermédiaire qui sera absorbé de façon progressive et permettra de profiter simultanément d’une action rapide et prolongée.

– Le support de l’AH. Lorsque l’AH est sur un support huileux (huile végétale), sa biodisponibilité est augmentée par rapport aux AH sous forme sèche (poudre intégrée dans une gélule ou un comprimé).

Retrouvez tous nos compléments alimentaires pour les articulations

Laisser un commentaire